Sélectionner une page

Roots of Heaven | Performance

These performances create a space in which anyone who so desires may form a link with these presences, vegetal or mineral, which have found the way to survive through the centuries. In the same fashion as man does, they form a link between the heavens and the earth.

Racines du Ciel | Performances

Ces performances créent un espace dans lequel quiconque le souhaite puisse se mettre en lien avec ces présences, végétales ou minérales qui ont su traverser les siècles. Tel l’humain, celles-ci forment un trait d’union entre la terre et le ciel.

Lycée Cantonal du Jura | Porrentruy | Galerie

Lycée Cantonal du Jura | Porrentruy | Galerie

Performance participative réalisée sur 10 jours entre le 19 et 29 juin 2018, dans la cour du lycée Cantonal de Porrentruy. Les lycéens, le corps enseignant et la population ont été invités à redonner vie à des photographies géantes de troncs d’arbres millénaires....

#MENHIRS >>>

#MENHIRS >>>

De la roche à la photographie, puis encrée pendant le festival, ils s’exposent en POSTER sur vos murs. Chaque menhir réalisé durant le festival sera décliné en une édition limitée de 99 exemplaires, réalisée, numérotée et signé par l’artiste. Repartez avec un morceau...

Canal Alpha

Canal Alpha

Le lycée de Porrentruy performe à l’encre de chine interview sur Canal Alpha

Théâtre du Carré Noir | Bienne

Théâtre du Carré Noir | Bienne

Immortel Olivier Avec Melissa Cascarino danseuse-chorégraphe | Gwenaëlle CA poly-instrumentiste | Cedric Bregnard artiste photographe compagnie Velvetblues [FinalTilesGallery...

Les grandes médiévales | Andilly

Les grandes médiévales | Andilly

Performance participative Immortel Banyan, réalisée à Andilly . Durant 5 jours du 18-20 et 26-27 mai 2018, lors des « Grandes médiévales d’Andilly », le public de tout âge est venu par centaines, vivre collectivement l’expérience d’encrer au pinceau...

The project Racines du Ciel Performances was designed to organise and guide the making of monumental collective drawings, realised in china ink by hundreds of participants of all ages.

During these performances, the participants are encouraged to trust their spontaneous movement. When we let go of control and trust the fragility of the hand’s movement, the brush comes into harmonic resonance with the dark areas of the photographed subjects, which have been printed in soft tones on kraft paper. Wether they be trees or standing stones, they are all symbols of the axis which connects the heavens and the earth.

Connections are created between the participants during the event. Once the giant photographic matrixes have been inked, they become polyphonic drawings, a living testimony of the creative power of the group which came together for the occasion.

« … during each performance the potential for a new collective emerges, ex nihilo and particularly. The resultant quality of vibrations depends on the awareness, the meetings and intentions which emerge from the moment. […] the artist shoots photograph the large work, the picture becomes a picture again, a facsimile testimony of this shared moment » Florence Grivel, historienne de l’art

the prints which will later be produced allow us to read a stroke which touches upon something universal. Attempting to connect with the breath which circulates along the axis Heavens Earth, revealing its presence thru the black strokes left on the paper.

 

Born from China ink, charred blood of the tree,
the man made trace allows
a new life to appear between the line.

Le projet Racines du Ciel Performances a pour but d’organiser et de guider la réalisation de dessins collectifs monumentaux à l’encre de Chine, par des centaines de participants-e-s de tous âges.

Lors de ces performances, les personnes sont encouragées à faire confiance à leur spontanéité. Quand le contrôle laisse place à la fragilité du geste, le pinceau entre en résonance avec les zones sombres des sujets photographiés en demi-teinte sur du simple papier kraft. Qu’ils soient arbres ou menhirs, tous sont symboles de cet axe entre terre et ciel.

Des connexions entre intervenants se forment ainsi durant l’événement. Une fois encrées, les matrices photographiques géantes deviennent des dessins polyphoniques, témoignant de la puissance créatrice du groupe qui s’est constitué pour l’occasion.

« ..à chaque performance se crée la possibilité d’un collectif nouveau, ex nihilo et expressément. Il en résulte une qualité de vibrations, qui dépend de la conscience, des rencontres et des intentions qui se vivent au sein du moment. {…} l’artiste prend en photo la grande réalisation, l’image retourne alors à l’image, témoignage facsimilé du moment passé. » Florence Grivel, historienne de l’art

Les estampes produites par la suite, donnent à lire un mouvement du trait qui touche à l’universel. Il s’agit de se connecter au souffle qui circule le long de l’axe Terre Ciel et de le révéler par le noir de l’encre sur le papier.

 

Avec l’encre de Chine, sang calciné de l’arbre,
la trace de l’homme laisse apparaître,
une nouvelle vie entre les lignes…